Avoir ses règles enceinte, c’est possible ?

​Si la grossesse est synonyme d’aménorrhée pour la très grande majorité des femmes, d’autres futures mamans ont en revanche la surprise de voir leurs menstruations se poursuivre. Avoir ses règles enceinte, c’est possible ! Du moins en apparence… On parle alors de « règles anniversaires ». Zoom sur ce phénomène méconnu.

​Avoir ses règles enceinte, ça ressemble à quoi ?

​Les règles, les vraies, témoignent de la destruction de l’endomètre (le revêtement interne de l’utérus) lorsqu’il n’y a pas eu d’œuf pour s’y implanter. En cas de fécondation, leur interruption est en revanche physiologique et nécessaire, car l’endomètre permet de nourrir l’embryon avant l’apparition du cordon ombilical.

Giclée sang lavabo

Les règles anniversaires, elles, interviennent à la date théorique des règles, mais n’en ont que l’apparence. En réalité, elles appartiennent plutôt à la catégorie des métrorragies. Il s'agit de saignements vaginaux qui surviennent en dehors des règles.

Plusieurs caractéristiques permettent d’ailleurs de différencier les règles anniversaires des véritables menstruations :

  • Les règles anniversaires sont habituellement moins abondantes que les vraies règles.
  • Elles sont également moins longues.
  • Souvent de couleur rosée ou marron clair plutôt que rouge, c'est un indicateur facile à repérer.
  • Elles ne s’accompagnent généralement pas de crampes.

Et contrairement aux vraies menstruations, les règles anniversaires préservent suffisamment l’endomètre pour que l’embryon puisse s’y développer.

​Les règles anniversaires, un phénomène de courte durée

​Les règles anniversaires se produisent principalement au cours du premier mois de grossesse. Et si elles se poursuivent, c’est rarement au-delà du premier trimestre. Il est donc peu commun que ce curieux phénomène perdure jusqu’à l’accouchement - même si cela reste possible, notamment dans certains cas de déni de grossesse !

​Avoir ses règles enceinte, un signe de fausse couche ?

​Les règles anniversaires se distinguent par leur caractère bénin et s’avèrent donc sans conséquence sur le déroulement ultérieur de la grossesse. Cependant, si vous observez l’apparition de saignements alors que vous êtes enceinte, il est important de consulter votre gynécologue pour écarter tout problème.

En effet, les règles anniversaires ne constituent pas la seule explication possible à des écoulements de sang chez une future maman.

Dans certains cas, les saignements pendant la grossesse signalent malheureusement une fausse couche ou encore une grossesse extra-utérine (GEU) — une situation à haut risque, qui nécessite une prise en charge rapide.

Mais les écoulements de sang peuvent également témoigner de la nidation (l’implantation de l’embryon dans la paroi utérine). Lorsqu’ils sont observés après un rapport sexuel ou après un examen gynécologique, ils sont également, le plus souvent, normaux : ils proviennent alors du col de l’utérus, plus fragile chez les femmes enceintes.

En cas de doute face à des saignements inexpliqués, différents examens peuvent être pratiqués. Un examen gynécologique, une analyse sanguine ou encore une échographie pelvienne permettent ainsi de s’assurer que la grossesse se poursuit bien de façon normale.

Femme fausse couche nettoyant tâche de sang

​Conclusion

​Plutôt rares, les règles anniversaires apparaissent surtout durant les premiers mois de grossesse. Moins abondantes que les véritables menstruations, elles sont absolument sans risque pour le développement de votre futur bébé. Mais pour vérifier que vos saignements ne masquent rien d’autre, consultez votre gynécologue. Enceinte, on n’est jamais trop prudente !

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: