Comment bien choisir sa poussette ?

​La poussette fait partie des plus gros achats de puériculture. Équipement indispensable pour vos déplacements avec bébé pendant de nombreux mois, elle ne s’achète pas au hasard. Cependant, le marché de la petite enfance est littéralement inondé de modèles : au-delà des formes et des couleurs, comment distinguer ce qui les différencie vraiment ? Le point sur les critères à considérer pour bien choisir votre poussette.

​La poussette parfaite n’existe pas !

​En matière de poussette, sachez-le, il n’y a pas de gagnante absolue : aucun modèle, même le plus sophistiqué, même le plus cher, ne peut répondre aux besoins de tous les parents. La meilleure option est celle qui vous correspond. Par conséquent, inutile d’analyser dans le détail les avantages objectifs de tous les modèles du marché ! Mieux vaut cibler directement ceux qui s’accordent à votre mode de vie et, pour commencer, à vos moyens financiers.

​Comment choisir la meilleure poussette pour son budget ?

​Le prix d’une poussette peut varier du simple au triple. Mais même avec un budget serré, il est toujours possible de trouver un modèle intéressant. En effet, il existe de bons compromis à tous les prix. De plus, certaines options, parfois coûteuses, ne sont pas toujours incontournables…

​La poussette combinée, un investissement indispensable ?

Plutôt chère, la poussette combinée, également appelée « 3 en 1 » ou encore « trio », est souvent plébiscitée par les nouveaux parents. Il faut dire qu’elle a de quoi séduire : futée, elle s’accompagne d’un siège auto premier âge ainsi que d’une nacelle, qui permet de promener son nouveau-né en position allongée.

Extrêmement confortable pour votre bébé, la poussette combinée lui offre un vrai cocon dans toutes les situations, avant de grandir avec lui : lorsque votre enfant est en âge d’adopter la position assise, il suffit en effet d’en retirer la nacelle afin de la transformer en modèle « deuxième âge ».

Cependant, si vos moyens sont limités, sachez que la poussette 3 en 1 n’est pas nécessairement indispensable. Si vous possédez déjà un siège auto, ou bien si vous n’avez même pas le permis, son achat s’avère déjà nettement moins intéressant.

Poussette combinée CHICCO rose 3 en 1

Quant à la nacelle, elle ne constitue pas la seule solution pour se déplacer avec un nouveau-né : écharpes et porte-bébé sont des alternatives très intéressantes à la poussette. Si vous êtes tenté par le portage, de plus en plus populaire chez les jeunes parents, vous pouvez donc en profiter pour économiser. La bonne stratégie : investir directement dans une poussette deuxième âge. Vous l’utiliserez lorsque votre bébé aura pris trop de poids pour pouvoir être porté longtemps.

​La poussette deuxième âge, un choix qui dure

La poussette deuxième âge, ou poussette canne, est ainsi nommée parce qu’elle ne permet pas la position allongée : elle se destine aux enfants de plus de six mois, dont le dos est suffisamment musclé pour bien supporter la station assise.

Durable, ce type de poussette peut être utilisé jusqu’à l’âge de quatre ans, ce qui en fait un investissement plutôt économique.

La poussette deuxième âge présente par ailleurs l’avantage d’être particulièrement compacte et légère. Lorsque votre enfant commence à marcher, elle devient une alliée pratique à emporter partout :  après une bonne course à travers le square, elle permet de parer au coup de fatigue.

Vous hésitez  toujours ?

Poussette canne bleue à pois blancs

Les poussettes dites américaines constituent un bon compromis entre les poussettes premier âge et les modèles deuxième âge : dépourvues de nacelle, elles possèdent cependant un dossier inclinable à 150° ou plus, qui permet d’installer bébé en position semi-allongée.

​Ville ou campagne ? Choisir la bonne poussette pour son environnement

​Au moment de choisir votre poussette, il est fondamental de tenir compte de votre environnement et de votre mode de vie. En effet, aucun modèle n’est à l’aise partout : une petite poussette citadine ne fera pas long feu sur les chemins caillouteux ; et à l’inverse, un gros landau, malgré sa solidité et toutes ses qualités, aura bien du mal à slalomer sur des trottoirs bondés…

​La poussette citadine, un poids plume plein de ressources

Si certaines poussettes dépassent allègrement les dix kilos, les modèles « citadins », eux, peuvent peser moins de sept kilos. Il s’agit souvent de poussettes cannes, mais certains modèles combinés très perfectionnés répondent également à ce critère de légèreté.

Particulièrement faciles à transporter, les poussettes citadines sont également très compactes — l’idéal pour longer des trottoirs étroits ou pour vous accompagner dans des transports en commun bien remplis, comme le bus ou le métro. Si vous voyagez beaucoup, notez également que les poussettes citadines sont facilement admises dans les cabines des avions, avec vos bagages à main.

Enfin, ces petits modèles faciles à vivre se plient en quatre après la promenade afin de se ranger dans de tout petits coins — un véritable atout si votre logement n’est pas très grand ou si vous n’avez pas de garage ni de local dédié au stockage.

Poussette citadine bugaboo bee

Le talon d’Achille des poussettes citadines ? Leurs quatre roues trop petites et trop fragiles pour affronter tous les terrains, ainsi que leurs suspensions souvent peu performantes. Mais si vous vivez en ville et si vous roulez principalement sur des sols lisses, ces points faibles n’auront que peu d’importance.

​La poussette sportive : dans quels cas la préférer ?

Contrairement modèles citadins, les poussettes « tout-terrain » sont conçues pour surmonter facilement les aspérités. Généralement reconnaissables à leurs trois grandes roues, elles se caractérisent notamment par leurs suspensions confortables.

Robustes, les modèles tout-terrain sont parfaits pour les petites villes et pour la  campagne. Ils conviennent également très bien aux parents qui apprécient de sortir des sentiers battus, même avec un bébé.

Généralement encombrantes, ces poussettes exigent toutefois de disposer d’un espace suffisant pour permettre de les stocker entre deux sorties. Si vous avez une voiture, assurez-vous également que votre coffre est assez grand avant de finaliser votre achat !

Poussette sportive thule glide

​Conclusion

Pour bien choisir sa poussette, il n’y a pas de généralité qui vaille. La meilleure option dépend entièrement de vos habitudes de vie — et de votre budget, bien sûr. Vous pouvez toujours aller faire un tour sur notre sélection de poussettes pour plus d'informations. Bonnes promenades avec bébé !

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: